Livraison offerte dès 100€ d’achat

Novembre est ce mois magique, si banal en apparences, celui qui n’a l’air de rien, ou rien ne semble se passer. C’est un mois charnière, puissant, un mois d’intériorité pour se régénérer, enclencher votre mue, ou la finaliser. Un mois serein en apparences, mais plein d’agitations intérieures.

Et si vous abordiez novembre comme un mois de passage ? Un portail vers votre nouveau niveau d’expansion ? Un mois charnière qui vous rapproche de la femme divine que vous êtes, qui vous invite à vous connecter à votre divinité intérieure puisque les distractions extérieures sont moins présentes. Un mois de régénération intérieure.

Je vous propose d’ancrer et d’honorer ce portail, cette mue par un rituel (vous pouvez d’ailleurs retrouver l’importance des rituels dans l’article dédié)  Je vous propose de retrouver le rituel « je fais ma mue » sur la newsletter de novembre : pour vous inscrire à la newsletter c’est par ici 

Dérèglements énergétiques en automne 

Cette période automnale peut être particulièrement éprouvante énergiquement pour certaines d’entre vous. En effet la lumière baisse, les jours raccourcissent, la nature enclenche la fin de son cycle de vie et préparer le terreau fertile de son prochain cycle. Il est donc temps de laisser également mourir ce qui n’a plus lieu d’être pour vous, car vous êtes cyclique aussi. Nos vies urbaines, à 100 à l’heure, nous en éloignent bien souvent mais votre corps et votre énergie répondent inlassablement à votre nature cyclique. Ce sont ces décalages qui peuvent justement provoquer des dérèglements énergétiques. Accepter, comprendre et se laisser traverser par ces énergies, jouer avec, s’y adapter sont une clé de compréhension puissante et libératrice à expérimenter. Faites en votre allié !

L’automne est donc le mois de la « mue », on se détache de cette ancienne peau pour grandir … on se libère de nos entraves, de ce qui est devenu trop petit pour demain. On lâche prise, on ose y aller même si cela parait inconfortable, parce que l’on ne grandit jamais en restant dans sa zone de confort? Les peurs sont normales, elles vont êtres encore plus présentes en ce mois de novembre, comme à chaque moment charnière. Le serpent ou le crabe sont particulièrement vulnérables pendant cette période : leur nouvelle peau n’est pas encore assez solide pour affronter les dangers et ils ont perdu l’ancienne. Cet inconfort temporaire est normal et salutaire car il nous montre qu’en ayant foi dans le processus, en avançant malgré nos peurs, en passant à l’action quand même, en osant quitter ce qui nous sécurisait pour aller vers l’inconnu la magie opère toujours.

Soyez l’observateur de votre vie  

 

Ces processus cycliques se vivent parfois volontairement, consciemment, planifiés parce que vous y portez attention, vous les honorez ou vous êtes dans un processus de progression personnelle, mais ils peuvent aussi s’imposer à vous en force ou en douceur car la nature vous ramène toujours à ce qui est juste pour vous, vous propose toujours les expériences dont vous avez besoin au bon moment. Selon « votre niveau d’éveil », de compréhension, de conscientisation des choses, vous arriverez a voir ce qui se joue dans le processus, c’est là que la magie opèrera, avec plus ou moins de douceur, mais ce n’est pas parce que vous n’en avez pas conscience que le processus ne joue pas sa partition.

Plus vous aurez la capacité à voir ce qui se joue, à le traverser sans y mettre de charge émotionnelle, plus vous aurez à coeur de comprendre le message que l’univers vous apporte, plus vous jouerez avec le processus et plus la magie opérera pour vous de façon rapide et puissante.

Je vous propose donc d’essayer de regarder ce que l’énergie du mois de novembre, son énergie de mue a à vous dire ? Regardez, observez les signes, les messages, les paroles de votre entourage, les expériences que vous vivez en ce moment, les synchronicités…

Soyez l’observateur de votre vie pour vous laisser traverser et enseigner par ce qui se joue pour vous.

Vers la renaissance et un nouveau Moi plus aligné 

Pour ma part, ce mois de novembre est un mois challengeant car il me parle de ma capacité à me reconnecter et à aimer mon corps, ce corps que j’ai si longtemps ignoré et qui était uniquement douleurs et dégoût pour moi. Depuis un moment, « je sais » que tout passera par mon corps, par cette réconciliation, par ma capacité à l’aimer vraiment, à me trouver belle, à l’écouter, à l’honorer et à en prendre soin. Je sais que ma mue passe par un point de bascule de mon centre énergétique, un switch de conscience de mon mental vers mon corps; Je sais qu’il n’est plus question de laisser 100% des reines à mon mental, car c’est mon corps qui va me guider pour la suite, que ce n’est plus la peine de lire, d’abreuver mon cerveau de connaissances mais qu’il est temps de faire expérimenter à mon corps tout ce que je sais déjà et de le redescendre dans la matière, de l’incarner pour que mon corps puisse me livrer ses messages autrement que par la douleur comme le cri d’un enfant qu’on n’écoute pas.

Je sais que je souhaite accéder à des messages plus subtils, intuitifs … il me faudra chérir ce corps, être capable de dire que je l’aime, qu’il est beau, l’écouter et lui donner du soin. Je ressens cette bascule énergétique en moi :

Le passage du mental  au faire, de l’énergie masculine (faire, objectifs, action …) à l’énergie féminine (prendre soin, accueillir, recevoir, actions inspirées)

Même si c’est un travail de longue haleine pour reconnecter tous ces circuits neuronaux que j’ai délaissé depuis tant d’années. Je sais que je suis sur le bon chemin, je pose des petites actions chaque jour avec cette nouvelle intention : me reconnecter à mon corps et à la femme divine que je suis.

Le mois de novembre est le mois de ma mue, elle va prendre une forme très concrète pour moi puisque le hasard du calendrier veut que je pose pour une séance photo qui illustrera ma nouvelle activité de coaching. Je vais m’offrir cette mue symbolique, ancrer dans la matière par un vecteur que j’adore (l’image et l’esthétisme, la photographie), malgré le fait que c’est l’exercice le plus complexe et déroutant qui soit pour moi (mettre en lumière mon corps, lâcher prise face à quelqu’un d’autre. Accepter et révéler mon image. Même si je suis pétrie de peur, j’ai la foi que cette expérience sera une renaissance et mon rituel de passage vers ce nouveau moi plus aligné, une étape vers la femme divine que je suis et que j’incarne un peu plus chaque jour.

Je vous souhaite donc un merveilleux mois de novembre, soyez attentives aux messages car ils sont des clés de libération puissantes pour votre prochain niveau et surtout osez faire votre mue c’est le moment.

Conseils litho de la quincaillère : 

Si vous cherchez des pierres pour vous aider à franchir vos étapes de transformation, je vous conseille :

  • le quartz rutile (pierre de l’élévation spirituelle, elle aide à se libérer des blessures karmiques)
  • Le lapis lazuli (pierre de la sagesse et de la transformation, renaissance)
  • L’obsidienne dorée (pierre qui aide à se libérer des schémas familiaux limitants, protection intense)

Je vous conseille également d’ancrer votre processus au travers d’un bijoux talisman à porter au quotidien pour vous soutenir dans cette transformation, votre évolution. Découvrez les ici selon vos besoins. 

Vous pouvez aussi choisir de porter un scarabée sculpté pour vous accompagner, il symbolisera votre évolution, votre mue. Vous pouvez choisir la pierre qui correspond a ce que vous souhaitez travailler, au sujet du moment … Les voici 

J'aime ? Je partage !
Votre panier contient
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0