Je me libère de mes chaines pour devenir qui je suis vraiment et je me reconnecte à ma puissance pour créer ma vie .

Un matin sur la route du boulot, je m’étais pomponnée en prévision d’un rdv client l’après midi et j’avais enfilé un ensemble de jolies chaines ras de cou et quelques sautoirs : un joli cou bien garni pour être belle et lumineuse. J’étais plutôt satisfaite de mon look  : accumulation ultra tendance.

Sur la route, dans la voiture, entre deux chansons, une phrase m’est apparue comme une idée, car bizarrement, depuis tout le temps, des phrases ou des idées surgissent à moi : on dit souvent que j ‘ai 15 idées à la minute.

Sauf que depuis quelques années de travail de reconnexion à moi et à mon intuition (encore une envie de développement personnel que j’expérimente), en gros je m’observe et je m’écoute ou bien je suis attentive à ce qui m’arrive, aux signes, aux mots, aux mots que j’entends, aux situations, aux rencontres : aux synchronicités en somme. Je me rends compte et j’expérimente de plus en plus que les choses m’apparaissent sous de multiples formes mais bizarrement au bon moment.

La question qui subsiste est ” qu’est ce que j’en fais ? Ca veut dire quoi ? Que dois je comprendre ?” et ces “idées” qui m’arrivent finalement que sont elles?

Au début c’est plutôt des idées, des sensations, des phrases auxquelles je pense, et plutôt à propos des autres.

Sauf que là, ce matin, c’était à propos de moi. Je fais des bijoux porteurs de sens pour révéler la lumière des femmes et voilà que j’expérimente que ces colliers qui brillent autour de mon cou, ils me révèlent quelque chose sur moi. Quelle chance, ( c’est que le pourquoi et l’ambition de Paulette Quincaillerie ne sont pas si farfelus, ou qu’un concept marketing).

Je réfléchis depuis peu à comment développer les causeries de l’arrière boutique en même temps que les bijoux pour apporter du sens et des clés spirituelles à ma quincaillerie et bien sure, comme à chaque fois que l’on sort de sa zone de confort : on à peur !!! Logique Monique…. c’est donc normal : j’ai peur ( qu’est ce que je vais bien raconter, ça ne parle qu’a moi c’est bizarreries, j’ai rien à dire de super intéressant…).

Donc la phrase qui m’apparaît en me regardant dans le rétroviseur c’est : ” je brise et me libère de mes chaines et j’ose parler”. L’injonction venue du rétroviseur a fait échos en moi tout de suite. Je vais à une réunion ou il faudra parler. Inconsciemment j’avais entourer mon cou ou plutôt ma gorge d’une ribambelle de chaines.

 

En gros : je me libère de mes chaines et j’ose parler. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais il s’avère que j’ai un passé ou j’ai pas mal expérimenté ce carcan : je n’ose pas dire, on m’empêche de dire, je ne me sens pas légitime pour parler de certains sujets….

Tout ça pour dire que ces bijoux porteurs de sens ils me révélaient un super message intéressant pour moi à ce moment là. C’est magique quand on y prête un peu d’attention. Je suis super enthousiaste et convaincue du pouvoir de ces bijoux porteurs de sens que chacun choisira pour la raison et la chose qu’il a à comprendre ou à expérimenter. C’est juste notre capacité à s’ouvrir à ces messages qui nous sont donnés, qui nous permet de cheminer vers notre lumière.

La symbolique du “je brise mes chaines et j’ose parler” était  limpide en voyant ces colliers autour de ma gorge.

En écrivant ca, j’ai mon égo qui me dit : ” ma pauvre Pauline, c’est bien perché tout ca, limpide de quoi, lumineux de quoi ? “

Sorcier, zarbi, perché, barré, intriguant…ca c’est sure, mais j’applique mes préceptes et j’assume ma vraie nature  et si c’est perché, ceux qui n’aime pas l’escalade peuvent passer leur chemin.

C’est perché, mais c’est MA vérité et elle m’aide à grandir et à dépasser mes blocages en en prenant conscience. Des colliers qui parlent dans un rétroviseur, encore plus perché !!! on doit plus être que deux à lire cet article (moi et ma mère).

Sauf que la fille perchée elle expérimente un autre truc qui se passe ensuite et qui fait que la magie continue d’opérer : le contentement, la sérénité, l’apaisement (et dieu sait que pourtant je suis plutôt du genre speed et infatigable). En fait, c’est pas grand chose, mais j’ai compris un truc, j’ai connecté avec une chose importante pour moi et ce moment là m’a fait du bien. (…larmichettes face au rétroviseur à l’appui : qui confirme qu’on est bien sur un sujet important).

Alors pour finir l’analogie et ne pas parler que de moi : “la grande” idée de cette causerie c’est vous faire toucher du doigt au travers de mon exemple où “je veux briser mes chaines”, c’est exprimer l’idée que chacune de nous a de jolies chaines bien inconscientes qu’elle enfile chaque jour ou qu’elle porte depuis des années.

Si on s’arrêtait deux minutes pour tenter de les identifier au travers d’1 symbole, 1 habitude, 1 message, 1 mots habituel, 1 illumination, 1 objet… il y a autant de possibilités qui peuvent nous faire les identifier. Mais quand on à mis le doigt dessus : c’est Magique. C’est comme si une petite brèche venait de s’ouvrir, celle de la libération, celle de plus de légèreté, celle qui va nous connecter à notre lumière.

Personne n’a dit que c’était facile : inutile de mettre votre collier et d’attendre devant le miroir tous les matins. Ça sera peut être douloureux, compliqué… mais ça vaut le coup. C’est comme plein de choses : Une fois que tu l’as fait, ça vaut le coup (mais ça on ne le sait en général qu’après).

Laissez vous appeler par les choses, sortez du contrôle, soyez attentifs à tous ces petits signes qui n’attendent que de jaillir et qu’on y prête attention pour vous aider à vous comprendre et vous libérer.

Les bijoux et les pierres fines sont de formidables vecteurs ou catalyseurs car ils sont emprunts d’énormément de symbolique et de sens.

Pourquoi cette pierre, pourquoi cette forme, pourquoi cette couleur, pourquoi cette matière, pourquoi à cet endroit (cou, oreille, poignet cœur, plexus, cheville…), pourquoi à cette occasion, pourquoi maintenant?

Ça en fait beaucoup de pourquoi ma bonne dame, certaines ont déjà peut être mal à la tète d’avance : mais franchement, on se détend et on laisse venir et si ça ne vient pas  au moins vous aurez un super joli collier autour du cou.

L’idée que je porte haut et fort c’est que les bijoux sont porteurs de sens et nous aident à révéler notre lumière au sens propre comme au sens figuré si on y prête attention. Il peuvent avoir un pouvoir libérateur très fort. Je n’ai rien inventé,  tous les peuples anciens y accordaient des vertus, des pouvoirs, ils en faisaient des catalyseurs pour les aider dans leurs accomplissements.

ET VOUS : QUELLE CHAINES ALLEZ VOUS BRISEZ ?